Les Moluques (du Sud)

Fort Belgica Photo © iStockphoto.com

Fort Belgica Photo – © iStockphoto.com

 

Les Moluques sont un archipel situé à l’extrême est de l’Indonésie. Peu connues et peu fréquentées par les voyageurs (en comparaison avec des destinations telles Bali ou la Papouasie), ces « îles aux épices » proposent pourtant des paysages aussi magnifiques que la Polynésie.

 

Indonesia - Southern Moluccas - Desert Island 02 - Photo by Dominic C for Azimuth Adventure Travel Ltd

Ile déserte – Photo © Dominic C

 

Les Moluques regorgent en effet d’épices telles le clou de girofle ou la noix de muscade. Cette région était d’ailleurs considérée, à l’époque coloniale, comme un haut lieu du commerce international. A tel point que que les grandes nations maritimes telles les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et le Portugal se battaient pour contrôler ce marché des épices, qui pouvaient parfois se revendre plus chères que l’or en Europe. L’Histoire retiendra que ce sont finalement les Hollandais qui réussirent à monopoliser ces ressources.

 

Plus récemment, de nombreux conflits religieux sont venus ternir l’image de ce paradis du bout du monde, mais la paix est à présent rétablie et la population locale est prête à partager avec vous sa fabuleuse histoire et sa culture unique.

 

Ambon, la capitale de la province des Moluques du Sud, constitue la seule porte d’accès (maritime et aérienne) aux nombreuses îles alentours. On est également surpris d’observer un grand métissage de populations, issu des migrants indiens, arabes, chinois, portugais, papous, bugis (Sulawesi) et javanais. Il n’est donc pas étonnant de constater que plus de 130 dialectes sont pratiqués dans ces îles du bout du monde.

 

Malgré la dominance de l’Islam, le Christianisme est très présent aux Moluques, même si de nombreux Chrétiens se sont réfugiés à Sulawesi, au début des années 2.000, pendant les conflits inter-ethniques. L’économie, quant à elle, repose beaucoup sur l’agriculture (commerce des épices) et sur les produits de la pêche. Le tourisme y reste encore peu développé, mais de nombreuses compagnies aériennes locales desservent l’aéroport international d’Ambon, et il est fort à parier que la région est susceptible de devenir un nouvel eldorado, si tant est qu’une volonté politique de promotion touristique se concrétise.

 

Parmi les joyaux qu’offrent les Moluques du sud, on retrouve bien évidemment le petit archipel de Banda, qui fut le théâtre d’âpres batailles navales entre les Hollandais et les Anglais, et où l’architecture coloniale est fort bien préservée. Lorsque l’on se balade dans les rues de Bandaneira  – son chef-lieu, il nous semble en effet que rien n’a changé depuis ces valeureux temps où la VOC (Compagnie des Indes Néerlandaises) contrôlait la région.

 

Mont Api - Photo © Dominic C

Mont Api – Photo © Dominic C

 

La luxuriance de la faune et de la faune offrent en outre d’innombrables opportunités de randonnées à travers les jungles de l’île principale de Seram, où d’anciennes tribus animistes, telles les Wahai, vivent encore recluses. Mais ces îles de paradis restent évidemment une « Mecque » pour les amateurs de plongée, car les récifs coralliens, de toute beauté, sont de véritables aquariums de poissons, tous plus multicolores les uns que les autres. Les longues plages de sable immaculé, quant à elles, satisferont les moins téméraires.

 

L’avantage que présentent les Moluques est de toute façon qu’on peut les visiter en basse saison touristique (d’octobre à mars), car la mousson humide y est souvent décalée par rapport aux principales régions touristiques d’Indonésie que sont par exemple Bali et Java. Bref, si vous souhaitez échapper à l’hiver des pays d’Occident, les Moluques (du Sud) sont idéales à l’évasion sous toutes ses formes.

 

Azimuth Adventure Travel Ltd fait partie des rares agences de voyages indonésiennes à proposer des séjours sur-mesure dans cette partie éloignée de l’archipel. N’hésitez donc pas à prendre contact avec eux si cet article vous à mis l’eau à la bouche!




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *